Accueil

Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè sur les affrontements intercommunautaires dans diverses zones du Mali

Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) exprime sa plus vive préoccupation face à la multiplication de meurtriers affrontements entre diverses communautés dans plusieurs zones du Mali, y compris tout récemment dans les environs de Ténenkou. Il présente ses condoléances les plus émues aux familles de toutes les victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés.
    Pays de vielle civilisation marquée par un brassage multiculturel et une cohabitation largement harmonieuse entre différents groupes ethniques, le Mali ne saurait tolérer plus longtemps ce genre de violences fratricides dans un contexte déjà fort fragile où l’intégrité territoriale et le caractère républicain, démocratique, laïc et unitaire de l’Etat restent menacées par diverses forces obscurantistes souvent manipulées de l’Extérieur.
  La CNAS-Faso Hèrè
1)    Engage les pouvoirs publics nationaux, régionaux et locaux à prendre sans délai toutes les mesures vigoureuses propres à restaurer immédiatement et durablement l’autorité de l’Etat républicain ;
2)    Invite à nouveau l’Etat malien à criminaliser le djihadisme, l’apologie du terrorisme ainsi que tous actes de stigmatisation basée sur l’appartenance ethnique ou régionale et,
    3) encourage les leaders politiques et sociaux à s’investir activement et sagement pour ramener la paix des cœurs et des esprits et restaurer la concorde entre groupes ethniques partageant les mêmes terroirs et le même souci pour l’avenir du Mali.  
En outre, le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè demande au Gouvernement de faire preuve de capacités d’anticipation face aux conséquences néfastes du changement climatique sur la compétition et les conflits entre divers groupes ethniques, économiques et sociaux pour l’accès aux ressources naturelles, y compris la terre et l’eau.  
    La CNAS-Faso Hèrè rappelle que, avec ses alliés regroupés au sein de l’ADPS (Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise), elle a toujours prôné le dialogue intra- et intercommunautaire sous l’égide de l’Etat comme voie viable et incontournable pour une sortie durable de la douloureuse crise qui secoue le Mali depuis plusieurs années déjà.

Le Mali pour tous, des chances égales pour chacun!

 

Fait à Bamako, le 7 mai 2016

Pour le Bureau Politique National
Le Secrétaire Général


L’Ingénieur Soumana Tangara