Accueil

Déclaration de la CNAS-Faso Hèrè sur les élections communales du 20 novembre 2016

Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) note avec indignation que, en plus d’un inadmissible imbroglio politico-juridique, les élections communales du 20 novembre 2016 ont été caractérisées, notamment à Bamako, par des fraudes massives et une corruption à ciel ouvert qui ne font pas honneur à notre jeune démocratie.

L’achat des votes et le tripatouillage des procédures et des résultats électoraux auxquels se sont adonnés divers milieux, y compris certains se réclamant du Mouvement démocratique et d’autres groupes politiques dont l’opportunisme n’est plus à démontrer sont la conséquence directe de la trahison des idéaux et des valeurs de la Révolution du 26 mars 1991 par des clans mafieux qui, profitant de la misère du Peuple et des situations de rente qu’ils se sont taillées de par le contrôle de l’appareil d’Etat , cherchent à perpétuer leur emprise sur la vie politique et à empêcher toutes perspectives de changement réel et de progrès pour notre cher pays, le Mali.

Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè invite toutes les forces patriotiques, progressistes, républicaines et démocratiques à redoubler de vigilance et de mobilisation pour faire échec aux velléités à peine voilées de confiscation de la démocratie et de transformation de notre système républicain en une ploutocratie mafieuse n’offrant aucune perspective de progrès pour notre Peuple, et particulièrement la jeunesse des villes et des campagnes.

Le Mali pour tous, des chances égales pour chacun/chacune !

                               Bamako, le 26 novembre 2016

                                 Pour le Bureau Politique National

                                Le Secrétaire Politique

                               Professeur Koulougna Edmond Dembélé