Accueil

Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè sur les douloureux évènements endeuillant la zone de Macina-Diafarabé

      Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè exprime sa vive préoccupation face à la violence meurtrière qui a, ces derniers jours, endeuillé les populations laborieuses de la zone de Macina-Diafarabé.

   La CNAS-Faso Hèrè présente ses condoléances les plus émues aux familles durement éprouvées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

   Elle condamne fermement tout recours à la violence et aux règlements de compte extra judiciaires comme mode de gestion des conflits dans un Etat de droit même imparfait comme le Mali.

   La CNAS-Faso Hèrè engage à nouveau les pouvoirs publics 1) à renforcer la présence administrative et les capacités sécuritaires de l’Etat central sur toute l’étendue du territoire national et 2) à adopter une approche plus proactive et plus efficace face au changement climatique et à ses conséquences humainement, socialement, économiquement et politiquement désastreuses pour la concorde entre couches sociales en compétition pour le contrôle des ressources naturelles, notamment la terre et l’eau.

En outre, la CNAS-Faso Hèrè engage tant l’Etat que la classe politique, la société civile, les cadres et les media nationaux et internationaux à tout mettre en œuvre pour éviter d’inciter à une instrumentalisation ou stigmatisation ethnique et/ou religieuse des graves évènements secouant certaines zones de notre pays, y compris celle de Macina-Diafarabé.

La justice sociale, la fin de l’impunité ainsi qu’une gestion équitable et durable des ressources naturelles sont indispensables pour la consolidation de la paix et de la sécurité au bénéfice de toutes les couches laborieuses et l’éradication du terrorisme dans toutes les régions du Mali.

 

                                                       Bamako, le 16 février 2017

                                                 Pour le Bureau Politique National

                                                         Le Secrétaire Général

                                                         L’Ingénieur Soumana Tangara