Accueil

Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè sur les résultats du baccalauréat 2014

  • Imprimer

Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) exprime sa vive préoccupation face aux résultats désastreux du baccalauréat 2014.
La crise de l’école qui fut l’un des détonateurs de la révolution du 26 mars 1991, appelle des mesures urgentes de redressement et d’assainissement pour rehausser le niveau de l’éducation et améliorer les performances du système scolaire au service du développement global du Mali dans un monde où la compétition à l’échelle tant régionale que continentale accorde une importance cardinale à la qualité des ressources humaines.
La CNAS-Faso Hèrè invite le Gouvernement et tous les acteurs du système scolaire à tout mettre en œuvre pour cultiver chez les élèves et étudiants en particulier, et l’ensemble de nos compatriotes en général, le goût de l’effort et du travail bien fait, de l’excellence, de la réussite par le travail par opposition à l’affairisme, au charlatanisme et à la fraude sous toutes ses formes.
Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè rappelle que la crise de l’école malienne et de l’emploi des jeunes, dont les racines remontent aux années 1970, est à la fois l’un des symptômes et l’un des détonateurs de la grave crise multidimensionnelle que le Mali traverse ces dernières années. La refondation de l’École s’impose donc comme l’une des conditions sine qua none d’une sortie durable de crise ainsi que de la revitalisation de la démocratie de la société, et de l’économie au Mali.


Fait à Bamako, le 25 juillet 2014
Pour le Bureau Politique National
Le Secrétaire Général

L’Ingénieur Soumana Tangara