Accueil

Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè saluant la Grande Marche Patriotique du 17 Juin 2017 contre le projet de révision constitutionnelle

Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) salue le retentissant succès de la Grande Marche Patriotique du 17 Juin 2017 à travers laquelle le Peuple militant du Mali a clairement exprimé son opposition au projet démocraticide de révision de la Constitution démocratique du 12 Janvier 1992.
Il adresse ses compliments à la Plateforme «  An tèè, A bana » pour cette initiative populaire regroupant, au delà des clivages partisans, l’ensemble des forces vives de la Nation (société civile, syndicats, classe politique, artistes, personnalités indépendantes, etc.) autour de l’impérieuse nécessité de défendre et sauvegarder l’ordre démocratique, l’unité nationale, l’intégrité territoriale du Mali et la souveraineté du Peuple incarnée par la Constitution démocratique du 12 Janvier 1992.
Tout en saluant, d’une part la sage décision des pouvoirs publics de ne pas interdire cette grandiose manifestation et, d’autre part, l’attitude généralement calme des Forces de sécurité face à l’imposante marée humaine, la CNAS-Faso Hèrè rappelle que le droit de manifester pacifiquement et publiquement est l’une des conquêtes majeures et non négociables de la Révolution du 26 mars en matière de libertés publiques.
Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè remercie les membres du Bureau de Coordination de la Plateforme pour le magnifique travail de mobilisation et de sensibilisation accompli en l’espace de quelques jours à peine et avec des moyens plutôt modiques.
Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè félicite tout particulièrement les centaines de milliers de maliennes et de maliens, jeunes et moins jeunes, hommes et femmes de toutes catégories socioprofessionnelles qui, bravant les rigueurs du carême et de la canicule, ont clamé avec force mais dans le calme et le respect de l’ordre public leur ferme opposition à un projet qui, en plus d’être anticonstitutionnel au regard de l’article 118 de la Constitution, est manifestement mal inspiré, inopportun, budgétivore, nostalgique de l’ordre sociopolitique colonial et attentatoire au caractère républicain, démocratique et laïc de l’Etat malien.
La Grande Marche Patriotique du 17 Juin confirme la volonté inébranlable du Peuple malien de s’opposer à toute velléité d’instauration au Mali d’une monarchie censitaire et héréditaire de droit supra-constitutionnel à durée illimitée au profit de forces obscurantistes et antirépublicaines parrainées de l’extérieur.
Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè demande instamment au Président de la République de renoncer purement, simplement et définitivement à son projet anticonstitutionnel de référendum et de privilégier, en toutes circonstances, le renforcement de l’unité nationale, la sauvegarde des acquis démocratiques et la défense de l’intérêt supérieur du Peuple malien.

 

Le Mali pour tous, des chances égales pour chacun!
Bamako, le 18 juin 2017
Pour le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè
Le Secrétaire Général
          
L’Ingénieur Soumana Tangara