Accueil

Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè Dialogue politique

Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè rappelle que, de concert avec ses partenaires réunis au sein de l’ADPS (Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise), il avait, dès le 5 avril 2012, préconisé la tenue d’un Congrès Extraordinaire du Peuple Malien. 

En outre, contrairement à une idée répandue dans certains milieux politiques, sociaux et médiatiques, c’est la CNAS- Faso Hèrè qui a, suivant le report sine die du scrutin législatif et la prorogation anticonstitutionnelle du mandat des Députés, recommandé, dès le 10 décembre 2018, que soit organisé un dialogue politique et social inclusif.
Toutefois, il est manifeste que le soit disant Dialogue National Inclusif tel qu’envisagé a pour seul objectif a) de donner un semblant d’onction populaire à l’Accord antinational d’Alger, lequel n’a été soumis pour approbation à aucune institution de la République et b) de faire avaliser un projet de révision constitutionnelle visant à restaurer l’ordre sociopolitique colonial.
Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè, le Parti de l’avant-garde militante et révolutionnaire du Peuple malien, rappelle sa décision de ne pas prendre part au dit Dialogue National Inclusif.

Le Mali pour tous, des chances égales pour tous !
Bamako, le 13 décembre 2019
Pour le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè
Le Secrétaire Général


L’Ingénieur Soumana Tangara