Accueil

Communiqué de presse sur le scrutin législatif annoncé par le Gouvernement de la République du Mali

La Convention Nationale pour une Afrique Solidaire (CNAS-Faso Hèrè) prend acte de la décision du Gouvernement convoquant le collège électoral pour le 29 mars 2020 en vue d’élire les Députés à l’Assemblée Nationale. Elle réitère son attachement au respect strict des échéances électorales comme élément central d’une bonne gouvernance démocratique
Tout en déplorant l’absence de concertation entre le Gouvernement et les partis politiques avant la fixation des dates du scrutin, la CNAS-Faso Hèrè insiste sur une prise en compte effective des préoccupations ci-dessous par les pouvoirs publics :
1) la révision et la publication des listes d’électeurs dans les délais légaux ainsi qu’une saine et transparente distribution des cartes NINA et des cartes d’électeurs à tous les citoyens maliens en âge de voter et ce, tant à l’intérieur qu’au niveau de la Diaspora;
2) la facilitation de la présence des assesseurs de toutes les listes dans tous les bureaux de vote ;
3) l’application effective des textes punissant l’achat des votes par les candidats ;
4) l’interdiction absolue de l’usage des moyens matériels et immatériels de l’Etat lors de la campagne électorale ;
5) La neutralité absolue de l’Administration et des Forces Armées et de Sécurité par rapport au scrutin et aux listes en compétition ;
6) le respect du principe de l’égal accès des candidats aux media d’Etat, notamment en accordant aux candidats n’appartenant pas à la Mouvance présidentielle un temps égal à celui consacré à la couverture par l’ORTM et la presse écrite officielle soit d’activités gouvernementales, soit de reportages sur le bilan du Président de la République et de son Gouvernement ;
7) la tenue du scrutin sur l’ensemble du territoire national, étant entendu que la sécurité des populations et du scrutin incombe entièrement et exclusivement au Président de la République et à son Gouvernement ;
8) la supervision du scrutin par des observateurs nationaux et étrangers.

Parti de l’Avant-garde militante et révolutionnaire du Peuple malien, la CNAS-Faso Hèrè met en garde le Président de la République et son Gouvernement contre toute manipulation du scrutin législatif et toute instrumentalisation des élections annoncées à l’effet de préparer le terrain pour une nouvelle tentative de tripatouillage de la Constitution en violation de l’article 118 de la Loi Fondamentale et des idéaux du 22 septembre 1960, du 20 janvier 1961 et du 26 mars 1991.

La CNAS-Faso Hèrè lance un appel pressant à l’ensemble des forces patriotiques, progressistes, républicaines et démocratiques pour s’unir en vue d’assurer la victoire du Peuple lors du scrutin législatif à venir.
Le Mali pour tous, des chances égales pour chacun/chacune !

Bamako le 29/ 01/ 2020
Pour le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè
Le Secrétaire Général

Soumana Tangara