Accueil

Communiqué de Presse

  • Imprimer

Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè prend note de la dernière revue du Programme que viennent d’effectuer le FMI et la Banque Mondiale, avec comme principal point de mire l’opacité troublante ayant entouré l’acquisition du deuxième avion présidentiel et de sulfureux marchés de gré à gré au niveau du Ministrère de la Défense et des Anciens Combattants.
La CNAS-Faso Hèrè exige que des sanctions politiques, administratives et pénales exemplaires soient prises à l’encontre de toute personne, à quelque niveau qu’elle se situe dans l’appareil d’État, ayant trempé dans les scandaleuses malversations mises à nu par la mission conjointe FMI / Banque Mondiale.
Dans ce contexte, le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè rappelle que c’est la petite et grande corruption des élites politiques, bureaucratiques et économiques sur fond d’impunité qui fait des couches populaires en désarroi des proies faciles pour la propagande pernicieuse des milieux putschistes et obscurantistes contre la démocratie et la laïcité de l’État.


Fait à Bamako, le 26 septembre 2014
Pour le Bureau Politique National
Le Secrétaire Administratif


Bakary Sako