Accueil

Communiqué de Presse de la CNAS-Faso Hèrè

Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) note avec beaucoup de regrets que le soit-disant pré-Accord élaboré par la médiation internationale sous l’égide officielle de l’Algérie et le pilotage officieux des milieux français nostalgiques du criminel projet de l’Organisation Commune des Régions Sahariennes (OCRS) n’est au fond que la copie conforme de la synthèse présentée le 20 octobre 2014 par ladite médiation.

Dans ce contexte, la CNAS-Faso Hèrè s’étonne que, faisant preuve d’une myopie politique évidente, le Gouvernement malien continue à se satisfaire dudit pré-Accord alors même que les soit disant lignes rouges que constituent le caractère républicain, démocratique, laïc et unitaire de l’État malien, d’une part, l’unité nationale et l’unicité de l’Armée d’autre part, sont allègrement foulées aux pieds par la soit-disant médiation internationale.
Le Bureau Politique National rejette le pré-Accord d’Alger et demande instamment au Gouvernement d’écouter la voix du Peuple malien et de s’abstenir de signer tout document violant la Constitution de la République du Mali, sapant l’unité et la concorde nationales, consacrant l’impunité pour les graves crimes commis dans le Nord de notre pays, et légitimant des groupuscules esclavagistes, féodalistes et racistes qui imposent une chappe de plomb sur les aspirations profondes de nos frères et sœurs Touareg à la paix et au progrès économique, social et culturel.

 

Bamako, le 4 décembre 2014
Pour le Bureau Politique National
Le Secrétaire Général


L’Ingénieur Soumana Tangara