Accueil

Déclaration de la CNAS-Faso Hèrè sur les évènements de Kidal

Tout en déplorant que toutes les mesures politiques et sécuritaires adéquates  n’aient manifestement pas été mises en place à l’occasion du voyage du Chef du Gouvernement malien, le Bureau Politique National de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire (CNAS-Faso Hèrè) salue l’engagement hautement patriotique du Premier Ministre Moussa Mara et de la délégation gouvernementale qui l’a accompagné à Kidal, partie intégrante de la République du Mali.
Il condamne sans réserve les assassinats crapuleux et les actes odieux de violence armée et de prise d’otages perpétrés par le soit disant MNLA appuyé par ses alliés de la nébuleuse jihadiste et terroriste.
Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè espère vivement que les évènements douloureux survenus à Kidal aideront les parrains régionaux et internationaux du MNLA à comprendre enfin qu’il n’y aucune différence entre ledit MNLA et les autres groupes terroristes de la mouvance AQMI, nonobstant des changements opportunistes d’appellation, d’emballage ou de langage  destinés à semer la confusion dans l’esprit de la communauté internationale.
Les graves évènements qui viennent d’endeuiller la Nation malienne confirment la justesse de l’analyse et des prises de position de la CNAS-Faso Hèrè sur les voies et moyens de sortir de la douloureuse crise qui secoue le Nord de notre pays. En effet, comme clairement exposé dans le Manifeste pour la Nation signé le 8 décembre 2012 par l’essentiel de la classe politique et de la société civile, le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè a toujours maintenu que la sortie de crise passe par le dialogue intra- et intercommunautaire, des mesures d’éradication de l’esclavagisme, de la féodalité et du racisme notamment à Kidal, des programmes de développement destinés à éloigner la jeunesse des zones du Nord des chants de sirène des djihadistes, des narcotrafiquants et des professionnels de la rébellion, ainsi qu’une position de fermeté vis-à-vis de tous les groupes armés qui, en prenant les armes contre la République et la mère-Patrie, se sont disqualifiés comme partenaires légitimes du dialogue inclusif malien.
Tout en invitant le Peuple malien à rester serein et à éviter tout débordement préjudiciable à l’unité et à la concorde nationales, le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè engage les pouvoirs publics à entreprendre sans délai et avec fermeté toutes initiatives politiques, diplomatiques, militaires et sécuritaires propres à restaurer rapidement et définitivement la souveraineté pleine, entière et inconditionnelle du Mali républicain, démocratique et laïc sur Kidal et l’ensemble de sa région.



Fait à Bamako, le 18 mai 2014
Pour le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè
Le Secrétaire Général

L’Ingénieur Soumana Tangara