Accueil

Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè sur la présence éventuelle de « réfugiés syriens » dans le Nord du Mali

 Ces derniers temps et de façon persistante, la presse fait état de la présence de « réfugiés syriens » dans une zone du Nord de notre pays et de leur prise en charge par des éléments appartenant à des groupes rebelles armés ayant déclenché les hostilités contre l’Etat malien en 2012.
  Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) demande instamment au Gouvernement de la République du Mali d’édifier sans délai le Peuple malien quant à la véracité ou non de l’information véhiculée par la presse.
   Dans l’affirmative, il reviendrait au Gouvernement malien de dire clairement :
 a) d’où viennent ces « réfugiés syriens» et avec l’autorisation de qui se retrouvent-ils sur le sol du Mali ;
b) qui sont-ils, combien sont-ils, que font-ils, que cherchent-ils, sont-ils liés à des réseaux djihadistes, terroristes ou séparatistes et quelle est leur destination finale;
c) quelles dispositions sont-elles envisagées dans l’hypothèse où ils représenteraient une menace actuelle ou future pour la sécurité des populations, l’intégrité territoriale du Mali et la laïcité de la République et
d) enfin, si les mouvements rebelles ont reçu du Gouvernement mandat de prendre en charge des personnes étrangères sur une partie du territoire national et avec quels moyens ils le font.
 Compte tenu de l’histoire récente, le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè attend du Gouvernement de la République une plus grande vigilance et une plus grande fermeté face aux dangers anciens et nouveaux susceptibles de compliquer davantage la recherche d’une solution durable à la crise qui secoue le Mali depuis 2012.


Fait à Bamako, le 22 décembre 2015
Pour le Bureau Politique National
Le Secrétaire Général

L’Ingénieur Soumana Tangara