Accueil

Communiqué de Presse de la CNAS-Faso Hèrè à l’Occasion de la Fête des Forces Armées et de Sécurité

A l’occasion de la commémoration de la date historique du 20 janvier 1961, déclarée et célébrée depuis par notre Peuple comme fête de l’Armée, le Bureau Politique National de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire (CNAS-Faso Hèrè) adresse ses salutations fraternelles les plus chaleureuses à l’ensemble des Forces Armées et de Sécurité du Mali.

 La recrudescence et l'extension géographique des attentats terroristes à travers le pays et dans la sous-région, démontre la nécessité d’avoir des Forces Armées et de Sécurité acquises aux valeurs de la République, bien formées, bien équipées, bien encadrées et convenablement  motivées pour être un rempart solide de l’ordre démocratique et un garant sûr de l’intégrité territoriale nationale et de la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes.

             Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè invite toutes les maliennes et tous les maliens à une union sacrée autour du drapeau national afin de relever les défis majeurs auxquels le pays est actuellement confronté, savoir,  le rétablissement de l’intégrité du territoire national, le renforcement de la cohésion sociale et de la laïcité de l’Etat ainsi que la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes.

        Bonne fête aux Forces Armées et de Sécurité du Mali au service de la République, de l’intégrité territoriale de notre pays et de la coopération régionale et internationale contre les menaces transfrontalières !

Lire la suite : Communiqué de Presse de la CNAS-Faso Hèrè à l’Occasion de la Fête des Forces Armées et de Sécurité

Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè

Le Bureau Politique National de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire (CNAS-Faso Hèrè) salue la décision du Gouvernement de donner à l’Aéroport International de Bamako-Sénou le nom du Président Modibo Keïta, Père de l’indépendance de la République du Mali et grand champion de la construction nationale, de l’unité africaine et de la lutte pour l’émancipation totale et la dignité des Peuples opprimés.
      Par cet acte historique à haute portée politique, le Gouvernement malien rend un hommage bien mérité à tous les valeureux dirigeants de la Ière République, lesquels, bravant de redoutables contraintes internes et externes,  ont résolument engagé le Mali dans la voie de l’édification d’une économie nationale indépendante et planifiée, moderne, diversifiée au service du Peuple. La réalisation de l’Aéroport international de classe A de Bamako-Sénou fut l’un des grands chantiers que le Président Modibo Keïta avait cités dans le discours qu’il a prononcé le 22 septembre 1968, le démarrage des travaux ayant initialement été prévu durant le premier trimestre 1969 tandis que leur achèvement était à l’origine programmé pour 1971, un planning que le coup d’Etat militaire du 19 novembre 1968 a fortement retardé.
      Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè demande au Gouvernement et à l’ensemble des autorités nationales, régionales et locales de parachever l’œuvre hautement salutaire de reconnaissance éternelle de la Nation envers le Président Modibo Keïta et ses illustres compagnons de la lutte pour l’Indépendance et la construction nationale en donnant le nom de ces derniers à d’autres ouvrages collectifs, places et édifices publics ou avenues tant à Bamako qu’à l’intérieur du pays. Parmi les intrépides dirigeants de la Ière République dont la mémoire mérite d’être honorée et immortalisée figurent, entre autres et en première place, MM. Jean-Marie Koné, Ministre d’Etat chargé du Plan et véritable no 2 du régime jusqu’en février 1968, Mahamane Alassane Haïdara, Président de l’Assemblée Nationale, Idrissa Diarra, Secrétaire Politique de l’Union Soudanaise RDA ainsi que Ousmane Ba, Mamadou Madeira Keïta et Seydou Badian Kouyaté, tous trois excellents ministres de la Républque jusqu’en novembre 1968.
  La CNAS-Faso Hèrè rappelle que le Président Modibo Keïta était profondément attaché à la sauvegarde et au raffermissement de l’unité nationale comme gage de la réalisation complète de l’indépendance politique et économique du Mali. Elle réaffirme donc son attachement au renforcement de la concorde nationale, et ce, au-delà des inévitables  clivages politiques et des vicissitudes souvent malheureuses de l’histoire contemporaine de notre pays.

Lire la suite : Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè

Communiqué de Presse du Pôle de la gauche républicaine, démocratique et sociale.

Le vendredi 15 janvier 2016, les Présidents de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire (CNAS-Faso Hèrè) Soumana SAKO (Président d’honneur), des Forces Alternatives pour le Renouveau et l’Émergence (FARE – An Ka Wuli), Monsieur Modibo SIDIBE, du Parti de l’Indépendance pour la Démocratie et la Solidarité (PIDS), Monsieur Daba Diawara, du Front Africain pour le Développement (FAD), Monsieur Nouhoum SARR,  du UPD, monsieur Amadou Sangaré, se sont rencontrés au  siège national du parti  FARE – An Ka Wuli sis à Ouolofobougou Bolibana (Bamako), dans le cadre du processus de mise en place du Pôle de la gauche républicaine, démocratique et sociale.

Le Pôle de la gauche républicaine, démocratique, sociale et Progressiste  vise à  rassembler et unir toutes les forces  Patriotiques, Républicaines, Laïques et Démocrates résolument engagées  pour la refondation de l’Etat malien  et de l’économie, pour l’édification d’une société de progrès, de justice sociale et de solidarité.

L’adhésion au Pôle de la Gauche républicaine, démocratique, sociale et progressiste est ouverte à tous partis, mouvements, regroupements et associations qui acceptent et partagent les même idéaux.

Lire la suite : Communiqué de Presse du Pôle de la gauche républicaine, démocratique et sociale.

Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè sur la présence éventuelle de « réfugiés syriens » dans le Nord du Mali

 Ces derniers temps et de façon persistante, la presse fait état de la présence de « réfugiés syriens » dans une zone du Nord de notre pays et de leur prise en charge par des éléments appartenant à des groupes rebelles armés ayant déclenché les hostilités contre l’Etat malien en 2012.
  Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) demande instamment au Gouvernement de la République du Mali d’édifier sans délai le Peuple malien quant à la véracité ou non de l’information véhiculée par la presse.
   Dans l’affirmative, il reviendrait au Gouvernement malien de dire clairement :
 a) d’où viennent ces « réfugiés syriens» et avec l’autorisation de qui se retrouvent-ils sur le sol du Mali ;
b) qui sont-ils, combien sont-ils, que font-ils, que cherchent-ils, sont-ils liés à des réseaux djihadistes, terroristes ou séparatistes et quelle est leur destination finale;
c) quelles dispositions sont-elles envisagées dans l’hypothèse où ils représenteraient une menace actuelle ou future pour la sécurité des populations, l’intégrité territoriale du Mali et la laïcité de la République et
d) enfin, si les mouvements rebelles ont reçu du Gouvernement mandat de prendre en charge des personnes étrangères sur une partie du territoire national et avec quels moyens ils le font.
 Compte tenu de l’histoire récente, le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè attend du Gouvernement de la République une plus grande vigilance et une plus grande fermeté face aux dangers anciens et nouveaux susceptibles de compliquer davantage la recherche d’une solution durable à la crise qui secoue le Mali depuis 2012.

Lire la suite : Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè sur la présence éventuelle de « réfugiés syriens » dans...

Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè condamnant l’attaque terroriste perpétrée contre l’hôtel Radisson de Bamako

           Le Bureau Politique National de la Convention Nationale pour une Afrique Solidaire (CNAS-Faso Hèrè) condamne avec la dernière rigueur l’ignoble attentat terroriste perpétré le 20 novembre 2015 contre l’hôtel Radisson de Bamako.
     Il présente ses condoléances les plus émues aux familles des innocentes victimes de cette attaque inhumaine contre de paisibles personnes et souhaite prompt rétablissement aux blessés.
      La CNAS-Faso Hèrè salue le courage et l’esprit patriotique des Forces de sécurité et remercie les Etats-Unis d’Amérique, la France et la Minusma pour leur précieuse contribution à l’anéantissement de la bande criminelle responsable de l’ignoble prise d’otages.
     Elle demande au Gouvernement et aux partenaires du Mali de renforcer les mesures de sécurité préventive et de réaction rapide face à la volonté manifeste de la nébuleuse terroriste de semer la terreur et l’effroi à travers le territoire national et l’ensemble de la région.
      Enfin, le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè invite les populations à ne pas céder à la panique et à coopérer plus étroitement encore avec les Forces de sécurité.

Lire la suite : Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè condamnant l’attaque terroriste perpétrée contre...