Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè sur les évènements du 27 février 2015 à Bamako

Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) condamne sans réserve l’arrestation arbitraire de M. Ibrahim Kébé et d’autres militants du mouvement patriotique Mali Tè Tila qui manifestaient pacifiquement pour marquer leur attachement à l’unité nationale et leur opposition au plan diabolique de partition du Mali.

Tout en notant le paradoxe scandaleux qui voit l’Etat malien violer la liberté constitutionnelle de mouvement et de manifestation des défenseurs de l’intégrité territoriale au moment même où il déroule le tapis rouge à Alger pour les groupes rebelles sécessionnistes, la CNAS-Faso Hèrè exige la libération immédiate et sans condition de toutes les personnes arrêtées en relation avec la manifestation pacifique du 27 février 2015 pour la sauvegarde de l’unité nationale et du caractère indivisible de l’Etat malien.

 

Fait à Bamako, le 28 février 2015
Pour le Bureau Politique National
Le Secrétaire Général

L’Ingénieur Soumana Tangara