Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè condamnant avec la dernière rigueur l’ignoble attentat terroriste perpétré ce jour contre un camp à Gao

 Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) condamne avec la dernière rigueur l’ignoble attentat terroriste perpétré ce matin contre un regroupement militaire à Gao. Il présente ses condoléances les plus émues aux familles des victimes et souhaite prompt rétablissement aux blessés.
  Au delà de l’hécatombe humaine qu’il a causée, cet attentat-kamikaze est symptomatique de l’insécurité persistante dans le Septentrion malien et devrait inciter à une refonte totale de la stratégie militaire et sécuritaire de notre pays, y compris la mission de Barkane et le mandat de la Minusma. En outre, il confirme l’incapacité congénitale de l’Accord d’Alger, y compris la formule mal inspirée de soit disant « patrouilles mixtes », à permettre à l’Etat malien d’assumer la plénitude de sa souveraineté sur l’ensemble du territoire national.
   La CNAS-Faso Hèrè insiste à nouveau sur l’impérieuse nécessité pour la République du Mali d’assumer le contrôle politique de toutes opérations militaires et sécuritaires et d’un désarmement complet et sans condition de tout groupe armé mettant en cause l’intégrité territoriale du Mali ou le caractère républicain, démocratique et laïc de l’Etat.

 

Bamako, le 18 janvier 2017
Pour le Bureau Politique National
Le Secrétaire Général

L’Ingénieur Soumana Tangara