Communiqué de presse de l’ADPS condamnant les attaques perpétrées contre la radio Kayira de Koutiala

  L’Alliance des Démocrates Patriotes pour la Sortie de crise (ADPS) condamne sans réserve les actes de violences perpétrées contre la radio Kayira de Koutiala et exprime sa plus vive préoccupation face à la vague d’intimidation verbale ou physique dont le monde des media fait l’objet depuis un certain temps déjà.
  Il revient aux pouvoirs publics de tout mettre en œuvre pour assurer la protection des media, toutes orientations politiques confondues, et l’exercice normal des libertés fondamentales consacrées par la Constitution démocratique du 12 janvier 1992.
 Notant que les attaques injustifiables contre Kayira et les actes d’intimidation verbale ou physique contre le monde des media s’inscrivent dans un contexte politique marqué par une offensive à outrance des forces obscurantistes et restauratrices contre la Révolution du 26 mars 1991 et ses acquis démocratiques, au nombre desquels figurent en bonne place la liberté d’opinion et d’expression ainsi que la libération des ondes, l’ADPS invite l’ensemble des forces patriotiques, progressistes, républicaines et démocratiques à redoubler de vigilance et de détermination pour la défense des libertés fondamentales que le Peuple militant a arrachées de haute lutte.

Bamako, le 10 novembre 2017

Pour le Directoire de l’ADPS
Le Conseiller Politique


Lamine Coulibaly