Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè condamnant avec la dernière rigueur le massacre de paisibles populations civiles du village de Sobame dans la commune de Sangha

Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) condamne avec la dernière rigueur l’odieux massacre perpétré dans la nuit du dimanche 9 juin 2019 sur de paisibles populations civiles du village de Sobame, commune de Sangha. Il invite instamment le Gouvernement à diligenter une enquête crédible et impartiale pour retrouver et traduire en justice les auteurs et commanditaires de cet acte ignoble.
La détérioration de la situation sécuritaire et des relations intercommunautaires dans plusieurs zones du Mali, notamment dans celles du Centre, met à nu l’incapacité des pouvoirs publics à assurer la sécurité des personnes et des biens sur l’ensemble du territoire national et à ramener la paix des cœurs et des esprits dans un contexte de concurrence entre modes d’activités économiques pour le contrôle des ressources exacerbée par le changement climatique.
Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè, Avant-garde militante du Peuple malien, invite les différentes communautés à retrouver au plus vite le chemin du dialogue, de la coexistence pacifique et de la fraternité pour mettre fin définitivement à ces affrontements sanglants indignes de notre culture multiséculaire.
Le Mali pour tous, des chances égales pour chacun !


Bamako, le 10 juin 2019
Pour le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè
Le Secrétaire Général

Soumana Tangara