Communiqué de presse de la CNAS-Faso Hèrè condamnant l’ignoble tentative d’assassinat du jeune bloggeur Madou Kanté

   Le Bureau Politique National de la CNAS-Faso Hèrè (Convention Nationale pour une Afrique Solidaire) condamne avec la dernière rigueur l’ignoble tentative d’assassinat perpétrée dans la nuit du lundi au mardi 25 juillet 2017 contre le jeune bloggeur Madou Kanté dit Maréchal.
  La CNAS-Faso Hèrè estime que cet ignoble crime contre la personne humaine, la démocratie et la liberté d’expression est le résultat direct de la passiveté coupable frisant la connivence dont les pouvoirs publics ont fait preuve devant les menaces de mort proférées en public contre les animateurs des réseaux sociaux. En promettant d’ouvrir une enquête judiciaire contre le/les auteur(s) de cette inacceptable tentative d’assassinat d’un jeune citoyen malien, les pouvoirs publics ne font que se couvrir de ridicule étant entendu qu’ils auraient pu épargner à notre Peuple et à notre jeune démocratie cette dangereuse escalade de l’intolérance  et de la violence politique s’ils avaient tout simplement assumé leurs responsabilités politiques et légales en interpelant immédiatement les auteurs et commanditaires bien identifiés des menaces de mort.   
   Le Bureau Politique National invite tous les militants et militantes de la CNAS-Faso Hèrè ainsi que tous les maliens et maliennes membres de la Plateforme démocratique et populaire « An tèè A Bana ! Touches pas à ma Constitution » à redoubler de vigilance et de détermination pour assurer la victoire finale du Peuple et la sauvegarde de sa Constitution démocratique de 1992 face aux forces obscurantistes et aux nostalgiques de l’ordre féodalo-colonial.


                                      Fait à Bamako, le 25 juillet 2017
                                      Pour le Bureau Politique National
                                      Le Secrétaire Général

                                      Soumana Tangara